Chargement en cours
Une question ?
Rejoignez-nous !
Une question ?
Rejoignez-nous :
IAP Immobilier
  • 4 place des Halles
    78910 Orgerus
  • 01 34 87 25 25
Voir en ligne

Pour ne manquer aucune de nos actualités ou évènements, inscrivez-vous à notre newsletter :

Merci d'avoir confirmé votre adresse email. Vous continuerez de recevoir nos actualités et offres promotionnelles.

15/11/2022
Négocier en immobilier : comment s'y prendre pour réussir ?
Vous avez le coup de cœur pour une maison ou un appartement, mais vous trouvez son prix trop élevé ? Et si vous songiez à négocier ? Élaborez votre stratégie, car cette étape incontournable de la transaction implique une véritable préparation.
Quelle est la marge de négociation immobilière ?Vous pouvez tout à fait proposer une offre d'achat inférieure au prix affiché. Mais dites vous que si vous cherchez à obtenir le prix le plus bas, le vendeur veut, quant à lui, vendre son bien au meilleur prix. Vous devez donc trouver l'accord le plus satisfaisant pour les deux parties. Pour cela, prenez la température directement auprès du vendeur ou interrogez l'agent immobilier. La marge de négociation se situe en moyenne à 5,5% sur l'ensemble du marché en septembre 2022, selon le baromètre LPI- Se Loger d'octobre, mais elle peut être bien supérieure en fonction du prix de vente affiché, de l'état du logement ou du marché immobilier local. Notez d'ailleurs qu'elle sera limitée si le bien se situe en zone tendue.
Quelles sont les techniques de négociation immobilière ?La négociation est un art stratégique… Vous devez donc préparer vos arguments en amont, afin d'être prêt à négocier le moment venu !En premier lieu, déterminez votre budget d'achat maximum (travaux, frais de notaire et d'agence compris). Votre meilleur argument de négociation repose en effet sur la solidité de votre dossier. N'hésitez pas à demander conseil à un courtier pour obtenir des conditions de financement les plus avantageuses ;Avant même de visiter, renseignez vous sur l'état du marché. Comparez le logement à des biens similaires en vente dans le même secteur. Évaluez également son implantation géographique, son orientation, son état et prenez connaissance des prix immobiliers dans la commune ou le quartier. Renseignez vous ensuite sur les raisons de la vente et depuis combien de temps est-il à vendre ? Ces questions vous permettront de connaître l'état d'esprit du vendeur et, potentiellement, de savoir s'il est ouvert à une négociation ; Enfin, votre marge de négociation dépendra de l'état du bien. Importance des travaux à réaliser, mauvais diagnostic de performance énergétique (DPE), absence d'ascenseur, environnement bruyant, nouvelles constructions prévues à proximité…
SURTOUT PENSEZ AU FAIT QUE SI VOUS SOUHAITEZ NEGOCIER...C'EST QUE LE BIEN VOUS PLAIT!
L'actualité du moment !

Gestion des cookies

Ce site nécessite l'utilisation de cookies "traceurs" pour mesurer l'audience et offrir une experience utilisateur optimale. Vous pouvez à tout moment les accepter ou les refuser depuis notre page dédiée.


Erreur